Méditation de La Pleine Conscience

Module de 4 séances de méditation de la Pleine Conscience

Le lundi de 18h00 à 19h15

4 personnes maximum (débutants et pratiquants)

60 € le module complet

12 rue des Orfèvres 53000 LAVAL

Petite histoire de la Pleine Conscience 

Se poser, ressentir, observer, laisser être

« Il est nécessaire aujourd’hui, de rentrer en soi-même, de se connaître soi-même, si l’on veut pouvoir comprendre les racines profondes des conflits communs à l’individu et à la société. Car nous sommes le monde, et c’est donc notre chaos personnel qui est à la source du désordre général »
Krishnamurti

La Pleine Conscience (Mindfulness en anglais) est la conscience qui se manifeste lorsque l’on porte attention intentionnellement et de manière non jugeante sur l’expérience du moment présent. C’est au panorama entier de la vie qu’elle s’intéresse, à tout ce que l’on fait, pense, ou ressent, donc au comportement global de l’être humain.
Pratiquée dans un contexte laïque, la Pleine Conscience trouve son origine dans la tradition de la psychologie bouddhiste sous la forme d’enseignements et de pratiques développant les qualités universelles de présence active, de compassion et de sagesse.

En France, elle est enseignée par Thich Nhat Hanh, maître bouddhiste vietnamien de renommée internationale, qui a créé « Le village des Pruniers », une communauté où il anime des séminaires. Aux Etats-Unis, Jon Kabat-Zinn, professeur en médecine, a fondé la Clinique de Réduction du Stress et dirige le Centre pour la Pleine Conscience, rattaché à la faculté de médecine du Massachusetts. Christophe André, éminent psychiatre de l’hôpital Saint Anne à Paris, a mis en place ces concepts de réduction du Stress sur ses patients.

La pratique de la méditation de la Pleine Conscience se déploie aujourd’hui dans de nombreuses sphères de notre société et fait l’objet d’un nombre croissant d’études scientifiques.

Pourquoi pratiquer la Pleine Conscience ?

La société dans laquelle nous évoluons actuellement est de plus en plus génératrice de stress, provoqué très souvent par des réactions émotionnelles récurrentes telles que la peur, la colère, la tristesse. Notre cerveau se met alors automatiquement en état de vigilance. De ce fait, il met en œuvre un ensemble de mécanismes de défense très performants pour nous aider à lutter contre un « danger » potentiel. Le problème est que si le stress dure trop longtemps, cet ensemble se met en place durablement, ce qui entraîne à terme un épuisement psychologique et physique. Le cerveau se met en pilotage automatique de stress, dérèglant petit à petit tout le système glandulaire et de fait, l’homéostasie du corps. Les maladies physiques (trouble du sommeil, dérèglement thyroïdien, douleurs dorsales, arythmies, cancers …) et psychologiques (anxiété, hyperactivité, burn-out, dépression …) apparaissent.

La méditation de la Pleine Conscience est un des moyens pour réduire durablement le stress. Entraîner son attention permet de vivre pleinement, en étant plus présent et plus conscient. La pratique de la Pleine Conscience invite à contacter nos ressources internes, notre capacité de résilience au stress, notre clarté d’esprit, notre calme intérieur, notre liberté par rapport aux schémas réactifs habituels, notre bienveillance envers nous-même et de fait, envers les autres. Elle nous permet de rentrer « à la maison ».
C’est la relation que nous entretenons à nous-même, aux autres et au monde qui progressivement peut changer et s’apaiser, en voyant et en comprenant plus clairement ce qui est à l’origine de notre stress et de nos insatisfactions.
Depuis une trentaine d’années, la recherche scientifique s’intéresse à la Pleine Conscience. Elle a ainsi mis en lumière de nombreux bienfaits sur la santé : réduction du stress et résilience au stress, meilleure régulation émotionnelle, amélioration de la concentration, neuroplasticité… ainsi que sur de multiples pathologies liées au stress : douleurs chroniques, inflammation, psoriasis, hypertension…

La méditation de la Pleine Conscience nous réapprend à être là, vraiment là! De vivre intensément le moment présent ! A prendre conscience de notre corps, de nos émotions et de nos pensées. Ne plus vivre sous la pression du temps ! Ne plus être sous l’emprise du stress !

Nous observons nos pensées, nous les accueillons telles qu’elles sont car notre cerveau ne peut pas ne pas penser. C’est sa façon de fonctionner.  La méditation de la Pleine Conscience n’est pas une pratique qui aide à arrêter de penser. Ce n’est pas possible. En revanche, elle permet de créer un nouvel espace de calme à l’intérieur de soi. Juste observer, sans juger, ce qui se passe en ce moment. Là, maintenant !

Que faites-vous EN CE MOMENT ? Observer…

La méditation de la Pleine Conscience peut se pratiquer n’importe où, dans n’importe quelle posture, à n’importe quel moment. Bien-sûr, des pratiques méditatives formelles  sont indispensables pour développer les apprentissages. Assis sur un tapis de yoga ou sur une chaise ou allongé, elles permettent de se poser dans un endroit calme et d’approfondir les techniques. Mais vous pouvez aussi méditer en marchant, en lavant la vaisselle, en épluchant vos légumes, en vous brossant les dents, en prenant votre douche…. Tout acte est prétexte à méditer ! Car nous avons la chance d’avoir un objet d’attention toujours à notre disposition : NOTRE RESPIRATION ! Porter attention sur notre respiration est déjà une pratique méditative. Cela nous reconnecte à notre conscience d’être humain vivant.

Prendre conscience de ce qui se passe en soi grâce à la respiration permet de faire une pause dans le tourbillon de la vie, de se créer un espace où on peut prendre le temps d’être avec soi, de s’aimer, de se connaître, de s’observer. De ce fait, nous ne sommes plus en réaction face à ce qui se passe dans notre vie. Nous avons la capacité de pouvoir choisir le comportement à adopter ou les mots les plus adaptés. Nous pouvons gérer notre stress ou notre colère.

Nous débranchons le pilote automatique et reprenons les rênes de notre vie !